Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

journal blanc

berceau

berceau

rocking chair je m'évente lentement, ô ce bel encens des reposoirs. les lames en berceau hachent le rêve, de plus en plus menu. les châteaux d'Espagne sentent le bois laqué et les coussins fourbus. je disperse à la pince d'argent les odeurs de mes lassitudes....

Lire la suite

enfin

Respirer c’est une chose…mais respirer enfin ! c’est pas pareil. Respirer en suivant scrupuleusement la courbe de sa température, aussi marquée à l’aiguille que le tatouage des diagrammes. Je tremble sous le détecteur de mensonges. Chaque levée de poumons,...

Lire la suite

promenade

un jour sans. traversée dans les images. amassé tout le fragile, pensées et cueillettes imaginaires. -"qu'est-ce qui m'a plu chez lui?" dit-elle. elle marche. c'est la forêt, c'est long et le soleil dans chaque clairière qui nous tape sur l'épaule. elle...

Lire la suite

retraite

me tirer des turbulences du luxe du temps et du silence. le hasard fait ses retraites spirituelles. j’y vis pendant quelques jours au moins, me prenant pour ces hommes ou ces femmes parfaitement appliqués . suivre les processus des laboratoires, dévoués,...

Lire la suite

dire et être

dire et être

ce devrait être de mots simples et usés qu'il faudrait dire le désir. dire, c'est doux, c'est chaud. dans ces instants, d'un coin à l'autre du regard , la seule présence au monde devrait se lire. et pourquoi donc me laisse-t-il si désemparée, si amoindrie,...

Lire la suite

marche rouge

eros est un spasme, un bruit de cils, le début d'un mot qui s'oublie et s'étiole sur le bord des lèvres...eros se tient dans les abords du trottoir, quand la rue est trop vaste et qu'il faut choisir cet endroit de frôlement et de bousculade.la rue. eros...

Lire la suite

ironie...écrire

ironie...écrire

Photo tirée de SYRIE, sur la route de l'Aïdoun /photo B. Maillard c'est un croissant de Soleil au fond d'un puits. la citerne abrite l'astre découpé au pochoir. on y est, comme oublié de la lumière, descendu. on regarde la-haut et on a comme une idée...

Lire la suite

économie à la suisse

tous les jours je pèle mes amours, une pelure avant la suivante, l'oignon facétieux pour ma fricassée de chagrins. régime mono-maniaque avec fonds de poème et re-cuisson d'os. je monopolise le feu les épices.je brasse je racle les sucs. j'arrose, je vinifie...

Lire la suite

parole libre-Québec

Carré noir : le Québec en deuil de ses Libertés ! En anéantissant la démocratie étudiante, et en décrétant une restriction majeure de la liberté d’expression, ce qui ne mérite plus le nom de “Gouvernement du Québec” mais plutôt de “Honte nationale”, a...

Lire la suite

à pied

à pied

le dimanche, c'est soit on sport, soit on dort. moi je marche à fond. le ciel parfois fait tout en escarpins et puis parfois aussi il a tout du tapis roulant. je pars. ma ville s'appelle Fri-bourg et je suis de la campagne. quoi de plus naturel que nous...

Lire la suite