Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

journal sous étreinte 10

dire mais ne pas raconter. ne rien se raconter, surtout pas des histoires. il y a bien assez de la vie pour compléter le texte. boucher des trous, rapiécer, rabattre les ourlets sur mes franges. je dois quilter des couleurs, faire des maisons, des géométries variables, des figures.

la mienne quoi...

papiers pour la toilette intime, intime comme la pensée, la dernier mue des sens, cette sorte d'écume qui me pousse parmi, dans le courant des rêves. je reviens d'hier avec ma cargaison de squames comme la peau du lait et l'écoeurée fade.

Retour à l'accueil
Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :