Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

journal sous étreinte17

amplification des sens. le pouvoir ultra bright des connexions. 

comment composer avec cet impossible jeu? comment me sentir là  et si pareillement dilatée? plus que mes moyens, mon coeur aussi est devenu une planète. magma brûlant. émotions à la vitesse de la lumière perforations directes. oui, suis poreuse, sans cesse fléchée d'invisibles. internet démultiplie sans cesse ma vie intérieure aussi...

peut-on user de ces outils tenon-mortaise (ai lu ça quelque part et c'est parfait ici) électroniques  et ne pas tenir compte de la réalité de leurs impacts? de la fulgurance, de l'effet amplifiant de l'immédiateté, cette prise directe de la pensée dans un oeil-esprit -coeur "physiquement " intouchable. autant il est difficile de se confier à son tout proche, autant il devient aisé de se livrer corps et âme à un être inconnu invisible et inabordable.

quoi de plus irresponsable et léger que d'écrire sur une livrée de pixels et d'imaginer n'avoir usé que d' un peu d'encre sur un papier? ce n'est plus du tout pareil, cela ne l'a jamais été. et s'il y a quelque chose qui me parait douloureusement insensé et irresponsable  c'est de ne pas en tenir compte, de vouloir le plus d'un moyen et de se débarrasser de ses exigences, pourtant bien réelles, évidentes et inévitables. il faut avoir une éthique relationnelle internautique.  il s'agit pour tout usager d'identifier quand est-ce qu'il communique en usant des pouvoirs formidables de la modernité et quand est-ce qu'il ne pratique qu'un courrier à l'ancienne en habits apple store,  d'en savoir les effets et de se mettre au diapason de ceux-ci.

on ne peut pas je crois user d'un moyen de communion extraordinaire et songer n'être que dans la transmission. pour cette dernière le timbre de la poste fait encore parfaitement foi.

Retour à l'accueil
Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :