Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

espaces blancs

la lettre

la lettre

Cher Stefan Z., Cette vie. Ai-je besoin de te l’écrire ? Vas-tu seulement la lire ? Ou alors glissera-t-elle parmi tes invendus, tes rendez-vous, tout ce quotidien qui est ta matière ordinaire… ? En ai-je l’envie, le besoin, la nécessité ? Maintenant...

Lire la suite

pochoir

pochoir

toutes ces choses dont l'absence me fait contour. je suis née à l'emporte pièce avec je ne sais quelle ombre pour me faire figure. je suis née par défaut, par le vide j'imagine. je n'ai que le périmètre pour me donner visage. dedans vous pouvez mettre...

Lire la suite

matinale

les couvertures parlent un jargon d'anges en plein labeur. ils chuchotent sur le mode plain-chant des cancans d' oiseaux. chacun porte ses pierres au nid, des bois doux des lacets de poussière c'est ma paillasse, le lit des idolâtres. ils y déposent les...

Lire la suite

eaux

Que je grimpe les rideaux de tous ces foutus souvenirs et je me sens ivre de n' en saisir aucun. Je fais de ma pensée une cage , une cage morbide et puis douce aussi, tellement, qu'il me faut sans cesse y revenir? Quand bien même Je prolonge de vieux...

Lire la suite

motus

je ne sais quels mots choisir. c'est plus que du tri c'est de la mise au tamis.après je secoue, je laisse macérer. parfois il n'y a rien qui remonte. j'approche dangereusement des vibrations en- dessous de zéro. je fais du solde en négatif. quand j'ai...

Lire la suite

dixieland

brasse et bande mon vieux... trompette, cymbales, le noir, le blanc... touche à tout, fais mousser les cordes, clampe la vie à la danse. avec ça je foxy trotte dans le matin allègre. je tente une grimpette sur les murs, l'espalier de tous les membres....

Lire la suite

bain

bain

l'eau du bain remonte, des rumeurs profondes du jardin, traverser maintenant ma part d'ombre. je m'étire. c'est le barbotage des grandes personnes. un peu d'huile, des sels et soi- même au milieu. je frotterais bien jusqu'à offrir à ma peau des osmoses...

Lire la suite

dans la nef

il a dit que Dieu fait l'amour la lumière allumée. c'est à la torche qu'il faut chercher l'autre peau, entre huile bouillante et huile peinte, quelque chose qu'on fait pour déchirer la nuit, et le froid aussi. il y a un urgent besoin de remettre la chair...

Lire la suite

masculin féminin

masculin féminin

pas grand-chose à raconter. je suis encore en vie.je dois avoir l'âme encore bien lacée au corps et elle est restée dormir avec moi. je l'ai presque sentie respirer alors que Shostakovitch rebouclait son concerto pour piano pour me bercer. je suis encore...

Lire la suite

dompter les lianes

C’est à peu près une histoire de vents, ces gabarits bétonnés que je plante dans l’instable. Comment faire sérieusement des statues avec des cuillères de poussières. Dompter les lianes J’étiquette les souffles, je les épingle consciencieusement dans ma...

Lire la suite