Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

écran

écran

Etude de noir. ...mais faut-il écrire de noires ou laisser faire ce vide et me fondre dans l'état béant des ténèbres. -j'attends me semble être une belle homonymie pour de semblables insaisissables ceci dit-. nuits ou ouvertures. l'attente est un trou...

Lire la suite

round

tu fous quoi sous le monde au tapis c'est ici que se battent les histoires et mes mots -présent là où la mort passe et souffle sans cesse et sans état de conscience la loyauté dans la poche revolver la dégaine arrogante aussi vive que toi et moi c'est...

Lire la suite

loin

un jour si je deviens poète je dirai à tous vous avoir aimé je mettrai sur ma bouche vos mots et ils auront une couleur comme le sang bleu qu'ont les gens qui boivent le ciel et ceci pour toujours fera un trou dans le lit des papiers une mer désordonnée...

Lire la suite

distance

distance

le plus court chemin c'est celui que je coupe des ciseaux de jambes je coupe j'entaille et je marche des pointes je toupie le poème je fais le grand écart c'est la danse l'unique valse qui compte un deux un deux un deux... bien sûr que ça tombe sur trois...

Lire la suite

et la corniche où s'agrippe mon oiseau

faut-il jeter comme ça du picotin d'éphémère contre ma fenêtre? gravillons de pluie qui tambourine ou comme de brefs appels pour rompre les absences, ce jeu de doigts qui scandent l'ennui? je détourne ma tête, tu m'aspires vers mes vertiges, des hauteurs...

Lire la suite

sur l'aube

Même si tu n'y touches pas l'aube est un baiser les bords à vif de lèvres sur lesquelles se balbutie le poème que tu essuies la nuit ou te prives de jour l'instant est là suspendu sur ton naufrage interrompu d'éternité qu'importe que je la prenne plein...

Lire la suite

poker

l'aube ce mouroir de stars déchues fauche mon champ de comètes. les dernières gouttes de lait sur les lèvres d'un astrologue matinal, prédiction mortelle, des magnitudes solaires à noyer les planètes. j'accuse réception, mon rôle est bien de passer la...

Lire la suite

syndrome

petite syndromatique des causes perdues jeter son ombre et choisir des orties passer l'arme à gauche et s'en trouver adroit être matin et se sentir inachevé choisir un noir pour des noces à blanc mourir un peu tout en aimant beaucoup rire sous cape en...

Lire la suite

mélodies

Ca me fait quoi de savoir qu'on t'aime et que tu n'aimes pas ça me fait quoi ces mots qu'on donne qu'on chante et qui ne passent pas ou penauds sous ta porte ces mots qui s'effritent ces mots qui s'ébruitent qui s'écorcent et délaissent un peu de vent...

Lire la suite

ciel*

ciel*

ange et son dragon qui pleure

Lire la suite