Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

toussaint

tente de me rappeler quel bruit cela faisait, cette course, ce rattrapage impossible entre mon jardin et l'autre bout du monde. tente de me rappeler et combien je cherche encore malgré moi -et malgré tout finalement - à racoler le passé disparu dans un...

Lire la suite

cueillette d'automne

cueillette d'automne

airs purs

toute la nuit à la guitare, musique aux accents pathétiques qu'on ne s'avoue que solitaire, des cassées de notes au bout des ongles. -vous aussi?- mais la voix, par-dessus, arrondit l'air et met sur les escales des accents purs. j'ai ébroué les tam-tam,...

Lire la suite

soirée

soirée

passer vers la nuit par les épaules en espérant qu'elle vous tienne chaud. passer la tête, les pensées les unes après les autres, tant de mailles boucle dans boucle qu'il me faut étirer pour en faire une écharpe un col sage à ras du cou. naître le soir...

Lire la suite

la blanche

retour de prise d'air, je ne vole pas mais je marche encore. neige pure, feuilles mélangées et un ciel bleu. moi au milieu du monde fourmillant de nos pas. combien sommes-nous à fouler l'hiver? juste devant, l'autre blanche, la jeune albinos qui saute...

Lire la suite

balade

prendre ma journée en alouette monter avec les hélices, les bras tendus on arrive plus vite au plafond. programmer le bain de couleurs, les feuilles et leurs traces de neige. lire l'histoire du chat, y reconnaître le sien, prêtresse des langues étranges...

Lire la suite

mer

mer

il arrive un moment où l'on comprend - ça y est c'est là- à quel point l'encre est matière volatile. il y a des morts qui vous chuchotent leurs mots fragiles. intégration à l'éponge et lavis délicat. oui bien sûr, on s'en va. nous et l'encre autant que...

Lire la suite

riverains de l'impossible

tant de choses à muter, prendre peau. n'est-ce pas ce déshabillé de vrilles et d'encre qui détoure nos ombres rédiger chaque jour un peu plus neuf plus et passer dans sa gorge par filets par petites gorgées d'eau une joie encore trouble l'eau finit toujours...

Lire la suite

dans la neige une île

dans la neige une île

je ne réinvente pas le monde il s'invente sans moi. une île de mousse autour du pied de parasol

Lire la suite

froidure

sortie de route en dentelles. neiges en petits accrocs sur la robe noire de chez Temporel. glissade, reprise. tout est dans la douceur, la grâce de faire du pied. j'y vais mollo, j'adhère à la danse , aux pas chassés des flocons. le ciel est si épais...

Lire la suite