Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

journal sous étreinte 15

neige. le joyeux cataflaque des herbes. partout la blancheur dans le jardin extraordinaire. on marie la mort ce matin. noces de clochettes muettes à la volette. le ciel sème des anges comme le riz fécond. même avec la plus  black attitude, je ne saurais pas oublié l'émerveillement.  l'enfance était donc encore une fois tapie là-haut...

je prépare déjà ma langue à cette communion païenne  mes doigts à des frissons de Norvège. il neige dans mon désert une manne de tutus. enfin la supplique du vent porte ses fruits. enfin je sens le grelot de mes joies dénouer l'étreinte triste de mon temps  de vieille. enfin un encensoir au parfum frais..

Retour à l'accueil
Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :