Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

en vie

pas envie de soleil pas envie de ce truc tout bleu qui rince gratis. d'être assise là d'être presque loin. pas d'envies. du tout. même le dire sonne faux. c'est comme me forcer à bouffer la soupe aux flocons, à prendre l'air, à me laver les cheveux, à...

Lire la suite

journal 74

me laisse tremper les sentiments ont croûté, fine étoffe de gelures à briser au sortir du corsage. zone prélavage. faire avec une patience impeccable l'engramme du souvenir, compter ses taches. comme si des marqueurs mots dits avaient établi quelque chose...

Lire la suite

hououuuu, le vent

pays de campaniles, avec leurs méats de plein air, les vents au battant et au rappel d'airain. ils s'y balancent à cloches que veux-tu et par à coups, on entend le timbre prostatique des rossées de gros temps. ça résonne comme le fruit des goulots de...

Lire la suite

prostituée

passer la transe... le tempo le cassé le flux de la vertu jeté au pied de grue l'avenir en socquettes au cours des pâquerettes le front plein de bizarre piercing de trous noirs passer la transe... l'animal secoué agité du bocal tu claudiques bien sûr...

Lire la suite

lettre de démotivation

il faudrait pouvoir brûler derrière soi tout ce que l'on a écrit. ne rien laisser en plan, ces traces bien marquées, impossibles à biffer et qui sont nos contours. courir devant son feu, juste avant la mèche explosive, comme les prières disparaissent...

Lire la suite

journal 73

me recentrer... il y a le monde vrai et puis celui où tu existes vraiment. le monde vrai dans lequel je garde- brave soldat- les frontières, le no man's land, les cent pas raidis, le geste amidonné. c'est intégré: je suis vivante, je crois. et puis l'autre...

Lire la suite

miuzz

miuzz

journal 72

journal 72

image Africiné .org 7heures 15. dans le bureau, espace dominant.au château. je fais ma correspondance avec les pigeons et les fouines, mansarde pauvre et venteuse aménagée en grenier à idées. je dois monter un projet, jeu de cubes et de lettres. des mots,...

Lire la suite

miroir

je suis la groupie, dans toutes ses acceptions de vent. feuille docile, vibrante par procuration. j'ai l'adhésion totale sans éclipse, attirée retirée, marée sans amarre dans les récipients de la lune. je suis. résister n'est pas dans l'ordre de l'amour....

Lire la suite

journal sous étreinte 71 (septante et un)

CD position lecture. ouverture symphonique. j'écoute. un hautbois perce l'intensité, j'essaie avec lui d'ouvrir les battants des forêts et l'armée des cordes. un simple souffle, du ventre grand dieu, amène avec lui une galaxie d'espérance. la pièce débute....

Lire la suite