Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

poème à clés

poème à clés

j'ai ce visage, cet étonnement surpris, présence clandestine qui se montre à la fenêtre la maison est-elle vide ou quelqu'un y vit-il? dans le coude des corridors une ombre dans la fin imprécise d'une lueur qui s'achève au lointain dans ce bruit qui grince...

Lire la suite

journal sous étreinte 70 (septante)

lampe frontale. chakra spéléologue. toujours fendre la nuit par les cornes. arranger ça, l' "aguiller" à l'occiput par derrière les oreilles et me mettre en position grand phare. j'aime bien me dresser ainsi dans les vertiges tout noirs, à la recherche...

Lire la suite

tableau impressionniste

tableau impressionniste

Matisse Portrait d’une jeune femme aux grandes mains posées sur la poitrine. Poissons rouges , l’œil ouvert enchâssé dans les bagues et deux écailles garance en protège- soupirs, tanches silencieuses gobant l’eau douce des bulles de savon. Sous la douche...

Lire la suite

mot

ces mots, tous, n'ont rien de léger. ils ont leur patrimoine, leurs ADN shrapnel, mission secrète. ils prennent chargement d'obus dans la base intérieure, font le plein de carburant. ils iront loin ou court, mais ils iront juste là où ils doivent faire...

Lire la suite

circulations

souvent le matin, je partais avant la circulation. il m'arrivait parfois de ne croiser aucun véhicule. 20 km, comme ça, en roue libre dans un monde surmotorisé.privilège. j'étais pressée. rattraper le lever du soleil, me tenir le plus longtemps possible...

Lire la suite

être

être

Je ne suis pas ta rivière avec des morceaux dessus, gruau de gelures, ni soupe originelle de laquelle on tire sa louchée d’amour. Brassée de restes de fracas et du bruit incessant des chutes. Suis la mousse à peine, la source qui ne sait pas l’embouchure,...

Lire la suite

journal sous étreinte 69

ce sont ces visages. quand on les regarde, on voit encore l'enfance dedans et puis une impression de piège et d'innocence surprise qui se camoufle, qui essaie de se faire oublier. peut-être ont-ils ce sentiment de devoir se cacher. inacceptables d'expérience...

Lire la suite

zoo

je vais rester entre moi c'est la place du mort du mors aussi la barre aux dents aux vents aussi entre moi parmi ce qui me supporte qui m'insupporte aussi des pistes méconnaissables mes sables aussi je vais rester dans la clôture le corall de poussières...

Lire la suite

sur le bas côté

passage sous la terre. te souviens- tu ce qu'on en disait? ..manger la terre. le goût âcre qu'on a dans la gorge quand les choses sont rampantes, qu'on est comme le mort, sous la couche d'herbe, sous la motte. qu'on doit se tordre, se démener, serpenter...

Lire la suite

monochrome

l'intérieur est-ce un pays..? que puis-je trouver là-dedans ? un désert une ville avec des marabouts sur une jambe et des porteurs de ballots? vais-je vraiment y voir la tempête le soleil la chaleur..? tout ce monde que je ne connais que de la tête. faut-il...

Lire la suite