Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

vert

journal137

chaque soir, après ma journée longue, morne ligne droite qui fuit toujours devant sans que je puisse la saisir et la plier à mes petits désirs de liberté, j'entre dans mon ordi comme dans un wagon de fenêtres d'où le monde apparaît puis disparaît. j'essaie...

Lire la suite

journal 136

tout éclot quand c'est le printemps, le jour également. c'est sa manière convenue d'apparaître, floral, jaillissant. je sors de ma maison comme une pochette surprise moi aussi. me sens pareille à ces gros boutons de tulipe aux lèvres rouges. je reviendrai...

Lire la suite

A-VERTICAL

je ne saurais pas choisir entre papier et numérique, comme beaucoup d'entre nous. j'avoue cependant qu'il me semble extrêmement important d'écrire en numérique tandis que la version papier devient, selon moi, une sorte d'objet -archives, dépouillé des...

Lire la suite

journal 135

surtout me départir de l'illusion. ne pas croire maintenant que l'on me parle, que des choses me parviennent dont je serais la cible. ne pas donner du corps de l'enflure même, à ce désir encore petit, presque honteux et qui n'est aucunement destiné à...

Lire la suite

damnatio memoriae

damnatio memoriae

quand j'étais sur les bancs de l'école, apprenant l'histoire grecque et latine, je me souviens avoir eu le sentiment d'un grand mystère en prenant connaissance de cet étrange châtiment qu'était la damnatio memoriae, l'ostracisme des âmes. j'écoutais ces...

Lire la suite

lin de ciel

retour au calme les batailles sont démontées comme des estrades après les morts papiers gras tapissant ma pelouse perdu comme d'habitude la perte est un problème d'équipe et je joue en solo dessous une herbe verte de neige percée et des empreintes comme...

Lire la suite

lecture

isoler la personne et la rendre plus ainsi plus fragile et malléable maintenir un état sous-jacent de communication parallèle et priver l'autre de repère profiter de son manque d'estime de soi pour mettre l'autre en état de culpabilité rendre l'autre...

Lire la suite

à la femme médecine

Poète je suis que cela t'emmerde ou pas! à vos consultations, vos piqûres, vos thérapies, vos médics à vos béquilles, vos dossiers, vos tablettes, vos potions, à vos pilules, vos analyses, vos dialyses, vos clystères, vos scanners à vos verdicts: à soigner!...

Lire la suite

repos

repos

enfin, que cesse cette errance, la débattue de mon esprit qui cogne ses labyrinthes recroquevillée dans ma chambre sans voyage, ma marche titubante. flexion des genoux sur le plaid de laine, prière païenne attendre que s'arrime mon sexe à un peu d'amour...

Lire la suite

journal 128

journal 128

pas de texte. peux à peine écrire. état amphibien entre gelures et plein été. je suis en dislocation. les lieux s'effritent en faisant des souches fébriles; je troque la campagne contre le lac. arbitraires faveurs des miettes que je jette aux oiseaux....

Lire la suite