Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

puisque tu n'existes pas

faucher  d'un coup de soleil

ma part de bordures

une largeur de main et la vie toute en long

lisières sur le fil du rasoir

la vaste plaine des bas côtés

 

suivre la route déserte

vers le rencart de l'absence

voici l'heure d'asseoir l'attente et la nuit qui se fane

de mettre à ban les points de suspension

aucun marcheur  ne disperse les foins

des cantonniers du poème

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article