Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

route 15

 

 

dresser le voyage sur les épaules. un plein sac de pas et le poids des gravières. marcher mains dans la ravine et tremper la falaise. les eaux ruissellent comme des gazelles glacières et le sol dérobe  tous mes chats, ces petites roulures  d'affection. je tire  ma lourdeur sur des pentes vertébreuses, remontée mécanique du puits aux jambes coupées. le corps allonge ses désirs à la petite semelle, l'esprit  pédale un azur de circonstance. j'imprime sur le chemin  le crissement  de gravats de mon être qui cherche ta conquête. route talochée route de rendez-vous manqués. ce qui devait voler rase désormais des parcours de poussière.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article