Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

potion

 ordonnance écrite à l'illisible, le temps se fiche bien des apothicaires.  il distribue le courrier sans retenues.

j'ai des chiens dans les boyaux

du loup

et ce craquement d'os d'oiseau croqué

une tenaille de feu dans les entailles.

on me conseille de noyer l'acier dans la glace,- garçon un bourbon!-,  de débrider les tensiomètres qui garrottent mes seins.

faut trier mes flaques et les précieux miroirs qui n'ont rien demandé.

faut dégoupiller les sparadraps sur les plaies vives

regarde-moi ça !

si c'est pas du mal propre, parfait, rouge, refilé gratos par sang et coeur.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article