Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

poète...

 

 

pas monnayable  le poème. tu prends ton parti avec ou sans rêve. la question n'est pas là. mes songes ne sont  pas de la po-é-sie, c'est le contraire même, ils ont tout du banal parcours de nuit avec ses passeports et ses tickets de métro dodo. je ne mets pas ma tête sur des cuisses en plumes pour le rêve, je ne mets pas mes heures au cordeau pour le peut-être, l'éventuel glissé entre deux portes. je dresse mon corps sur les pointes, je hume je tâte je mords..crois-moi là je suis poète et je n'en baiserai jamais assez. pleine bouche et langue vive. le feu et l'eau pour taguer des brûlures là je poétise à mort, là j'invente un verbe à découiller des anges. pas monnayable ma vie non plus, tu prends tes cliques et tu laisses le souffle sur place. j'ai pas le temps de faire des pesées. ce sera tout ou rien . tes miettes ou ma part d'existence. et là je crie un poème qui fera des bleus sur les thorax. et le coeur  au petit trot.over

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article