Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

monastique

L’œil entame le chemin

Fissure la terre et l’asphalte du stylet du graveur

Ce qui se voit est

S’écrit la vie à côté de la voie

Imaginaire

Toujours à l’air toujours  image

Pourtant marqué, le rêve est autre encore

Et l’Autre, l’inscriptible Autre, trace mon illusion.

 

 

extrait de Enfin te voilà , que l'on se quitte... recueil de nouvelles poétiques

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article