Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

journal sous étreinte 33

j'ai mis le livre dans un endroit qui lui ressemblait, le bord d'une fenêtre

 

il s'y est déployé

coloré du pays et de l'ocre temps

il a respiré

ce qu'il voyait ce qu'il entendait

tenu chaque matin, la nuit

sur le filet de la page

 

l'aube préface ainsi toujours le poème

 

il a éventé le silence au tomber des feuilles

le bruit indocile du papier qui se cabre

 

dans un endroit parfait

la fenêtre

 où se mire sans cesse la parole



Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mu 28/12/2012 12:45


c'est très très beau, je suis venue le relire

annaj 28/12/2012 12:47



bonne année Mu.. ah! ce réveillon..tantôt!!;-))