Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

et puis ce jour

j'ai laissé mes yeux dans les  peines acides

mariner ce sel qui me sert d'odeur

coeur de pupilles dans le fruit des pleurs

jusqu'à la trogne

dévorés

hagards égarés

piqués d'épingles

grésil de feu

à chercher le baume de ta nuit

mes paupières en cloque de chagrin

 boutonnières de deuil

tracent  ta ligne de fuite

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

muriele 26/04/2011 21:00


ça me bouleverse