Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

dédale

labyrinthe

j'ai arpenté pour toi un labyrinthe

les jours de la lune qui croît et ceux de la lune mourante

enroulé le chemin des pulsations 

ventre qui respire prend le large et s'essore

j'ai ouvert mes mains sur l'arête des pierres comme ma jupe de danseuse

et j'ai tourné ainsi à la faim de tout centre

ma tête au-dessus de la Terre

bouche  ouverte vers un sexe solaire

tu es plus secret que le lacis des arbres

la sève me traverse et je suis la rivière.

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article