Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

vie antérieure

Osier_blanc1p.jpg

 

 

quand j'étais arbre sirotant des rivières

saule hérissé d'osiers

verruqueuse torturée

agrippant entre mes racines le fil fuyant de l'eau

 

ma crète punk et jaune en bouclier de lances

je n'aimais aucun oiseau

le nuage et tout ce léger qui bourdonnait dans l'air

l'eau et son fou-rire moquant ma gaine de vieille

j'étais lourde un ramassis de nerfs

punie de terre

enchaînée prisonnière


je pleure encore entre mes os d'avoir été tondue

pour m'empêcher de ciel

et mes cheveux tombés  pour tresser vos paniers

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-Mi 18/04/2010 15:59


Le fou rire de l'eau: noyade idéale.