Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

petit jour

la-mariee-mise-a-nue.jpg

 

je compte mes veinules 

les bavures du sommeil

Dieu scie des ronds dans l'air

au cordeau des pieds qui marchent

la plate-bande du jour étale son sable fraise

et ses yeux de semoule

 

il pleut un demain

que mangent les moineaux

l'eau picore cette saison de graines

et tu secoues mon rêve par la grande fenêtre

 

j'allonge une main à dessouder la lune

son ampoule de cyanure pour me mettre en boule

la nuit a  les yeux lourds

le ventre profond et une âme de danseuse

j'appuie le désir à la cible des archers

tu as courbé la Terre pour mieux viser le vol

  trajectoire plein centre

mais je ne vivrai plus quand tu seras comète

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article