Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

transe

transe obsessionnelle

asile centrifuge des folies qui tournent en rond

mes limites fuient à bout de bras

fluides révolutions rougies sur l'ongle

j'agite  mon baiser sans lèvres

 

 petite transe pour me perdre en moi-même

enroulant les nuits dans lesquelles tu jouis

fourreaux d'épée et dagues gainées

j'embroche le noir  à chaque vis

-jusqu'où je vire ainsi sur les toupies du monde

et plus je suis ton ellipse

plus je me défonce

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article