Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

tics

il y a des mots qui me reviennent sans arrêt. silence en est un et puis vent, et matin, aube ronce ellipse eau, figures rouges irrésolues sur l'écran. je n'en ai pas le contrôle. ils se mettent au travers de la main, comme mon chat se roule sous mes pas.

servitude de la parole, de l'encre, comme une marque de fabrique posée à même le blog.

et puis hors de ces mots, d'éternelles douleurs sans importance de celles qui irritent et rendent la souffrance nerveuse et risible à la langue.

et puis des thèmes incurables,  des passions contrites, attendre dire ouvrir vivre au-delà des contraintes être parmi des humains.

et puis des paysages comme des loques jetées sur moi, jambes sexe ou delta, le dos où j'abrite la peur autant que les désirs.

tout cela que je reprise sur la vie avec des tresses de mépris et où l'on me répond: ta gueule la poésie!

comme mon chat qui coince sa chaloupe dans tous les angles morts de ma maison

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article