Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

tes écailles de godasse

 

 

Pour ces espaces fuyant entre des clairières

Tampons de lumière sur le pré aux herbes

 

Pour ce doigt de chaleur  sur les reins de la terre

la salière des avoines épiçant des moineaux

le bruit du gravier écaillant tes godasses

cette fenêtre qui pointe la sieste côté sexe levant

le terminus des abeilles  sur  mes seins  de myrtilles

 

pour ce regard qui suce les histoires

et ta lèvre au menu des femelles

pour n’en jamais finir 

je doute

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article