Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

silence

un cri  remonte mes veines 

comme un tricot défait

maille de sens en fuite

 

il vient de jeter son crochet dans mon petit pouls qui coule

mesures de rattrapage de mes hauts et mes bas

 

je suis de la distension

de la distance aussi

comme vous mes humains de tourmente

pareils agités du bocal

du vase clos et du corps et  âme

il  s'est fiché au coeur de l'eau comme un liège flottant

capsule inondée de voix dans ma chair de silence

un cri

 

mais quelqu'un oserait-il enfin crier sur moi...

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article