Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

route 7

 

 

 

atteindre la cité intérieure aux édifices épars sur des lignes  strabiques. -ton oeil et le mien se croisent sans cesse- les hauts et leurs collines en hologrammes, les bas et leurs stratégies d'échelle. et ce bruit de trottoir que font les femmes qui passent.  intercepter dans des raquettes d'or  les vols des préjudices et tout mettre au feu, cahiers, école et ce savoir à chiader sans cesse, à baratter de la mémoire sur les tartines. je m'attable à la place centrale pour mon repas en espèces, celle des pavés polis, des histoires cabossées, des roues voilées en liberté.  au menu du dimanche, les cloches font des dentelles blanches, des vapeurs carillonnent. je prendrai mes onctions sur l'extrême désir de faire de cet instant un choix  léger de  riens essentiels.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article