Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

révolution

cours-de-danse-id960.jpg

tu cours comme un baiser
quand je sens que tu pars

la main tombe
et l'épaule à son deuil

tu cours comme un baiser
rattrapant ta lumière
et  ma nuit
chasseur de lèvres et du goût de la langue
 
tu cours comme le dernier
avec ce souffle de bougie
ce frisson frivole
sans but
à peine le pied emprunté du temps

je suis le manège
mon mouvement jouit de tout ce que tu trembles
 
mon regard se ferme car mieux tu me manques
ma danse dans ton dos.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article