Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

poète

je vous aime sans doute

 

pour quelques mots jetés en picotin de ciel

à semer dans un trou jusqu'à l'extension des territoires intimes

et l'invasion de l'eau qui germe à pleine chair


je vous aime sans doute

 

à ressentir les failles 

quand tout s'éboule et remonte à la fois

que le vide se vide

que l'espace s'espace

que le vent perd ses têtes à courir dans la mienne

que se forge l'inutile à grands coups de volcan

que se perd le temps à force de revenirs

 

je vous aime sans doute

 

par toutes les fenêtres

la saveur en verre de ces encres qui coulent

pour mon front qui écoute

pour l'odeur qui pénètre épuisée de naufrage

jusque là dans le rose de ma langue

 

sans doute je vous aime

à écouter  battre le sang 

à nourrir des girouettes ou retaper la lune

qu'importe  je vous aime

comme j'aime le doute

la porte qui grelotte quand claquent les sentiments

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article