Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

poète

j'ai une ancre plantée dans ma nuit

une ancre de mains ouvertes

travaillant le fourbi du naufrage

une ancre noire tranchant des étincelles

redressant  les dérives

les amours de tempête

l'élan  d'un flux de lune

force sang et isobare prodige

 

une ancre pour amarrer la mer

pour me mettre aux abris

avant que d'inonder les méridiens les heures et les minutes

de rabattre mes étangs

et demeurer frégate

un oiseau qui ne quitte le quai

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article