Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

poemature

imprimé de lune... et je sens les dominos encreurs jouer sur le rideau de lin blanc de la nuit
quelque part la souffrance se balance sous le vent
petite autiste agitée
en avant en arrière

le tracé de la craie poudre  son cri d'ardoise
le temps est à l'ennui
sur la nappe du tendre les griffes ne sauront pas raviner le calme et la tempête sourde
le temps est à l'ennui
il fauche.
Longing_of_a_ghost_by_brightsoul.jpg
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pépé Ivraie 18/01/2010 13:15


Si tous les fauchés étaient si gracieux, les vaches maigres seraient bien gardées, Vainguiou!