Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

papiers

lettres dans la pharmacie
ruches d'apothicaire
ou ordonnances
roulées comme des cheveux au doigt
potions de vie
entre deux marges de deuil
la nuit tombe
le vent secoue les bouches
et plus haut le dard des églises
et les espaliers du désir
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article