Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

odeur

 

Pradier_Odalisque.jpg
 

 

 

 

une femme engrène ses parfums

des matous en felouque de ciel raffutent sous ses draps

rames dame

ce plus léger que l'air

ces minons d'odeurs  pour des impostes d'arcade

les voiles gonflent comme des seins d'amour

un miaulement à fêler les oiseaux

une migration de queues et d'hirondelles

elle  aime ce bel entreVous

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article