Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

messagerie

 

 

 

je ne sais pas enfanter pour toi d'autres nuages

 mes colonnes de fumée  gribouillent  en minuscules la calligraphie de la bise

 il te faut brûler mes lettres dans le brasero d'un ciel crépuscule

ce qui monte  échappe à l'horizon

comme des séquelles d'un incendie de poussières

dans lequel  je suis aride une forêt qui dort

l'écriture épaisse d'une langue asséchée

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article