Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

matins

 

j'aborde le jour avec des décharges de nuit

plantées farouches sur mes hanches

te rappelles -tu m'avoir aimée

plaquée fort aux carats de mes reins

je saborde sans fin la lumière.

toute à l'intérieur

tu me désapes vers des tunnels violés

de secousses en affalements

ruée vers l'essentiel

j'aborde le jour

tandis que tu fermes les yeux

que ton cri affermit les lueurs

nous sommes d'une telle lisière

dans l'effusion irréelle

des aubes

des crépuscules

basculant à cheval de temps et de solitude

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article