Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

complainte

  Sans fin le poète tourne autour de son trou noir

épicentre de souffle

    je vous aime  dit-il

satellite en perdition avec vue sur l'obscur

il ensemence à débris perdus le champ magnétique

où vaquent des anges et des folies

   je vous aime dit-il

au noyau vissé des cordes de tristes pendus

où se tient la conférence des mystères des oiseaux et des arbres

à perte

à déchéance

en conduite forcée de malheur

    pourtant je vous aime dit-il

dénué entre les jeux de couteaux incertains

dans des doutes à mourir au milieu des évidences

    je vous aime dit-il

on lui jette des leurres

des levures de magie

graines de désir à ficher au désert

des bris de cristal et des boules

qu'il jardine jusqu'au sang

    mais je vous aime dit-il

 

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article