Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

marginalité

marge, l'espace des manoeuvres, des retournements de situation.

marge à gauche ou à droite, combien de carrés pour mettre son souffle en

question, pour vérifier à l'échelle ses points sur le côté? je mérite ou non la

moyenne?

 

vieilles sueurs d'une tâche sans équilibre, à la niche des humeurs bonnes ou

mauvaises.les miennes.

 

marge toujours, l'autre part du texte. la chenille vertébrée de rouges épines tout

le long de son accordéon, qui broute sauvage vos idées et vos absences. je suis

sa notation de fièvre.

 

marge espace décousu sur la robe du temps. je me tiens encore dans l'ourlet,

on rallonge ou on raccourcit?

stop ou encore me disais-tu?

 toi tenté de tout foutre en l'air et tramé encore tellement de nous.

 

on a de la marge.oui ou non.

comme si nous tenir sans bordures sans accotement facilitait nos chemins.

alors qu'on joue au flipper et que chaque coup distord les parcours.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article