Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

lunaire

pleine lune400

la lune est une médaille sur la poitrine du facteur
elle poste le voyage

le temps écrit
un balancier de métronome entre les jambes

danse
coule

ce rond céleste bave sa craie sur mon tableau
un suint divin  ensemençant la poussière

toute la grisaille bleue poudre l'insomnie

d'une main d'écumoir je lance mes papillons et le vol des  coches de la course
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Galopin 12/02/2010 20:27


S'il savait ça, Endymion cesserait de roupiller.