Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

journal sous étreinte 25

Retour. Temps en creux. Dans le profond de la main. Qu’on épaissit de sable. De poudre.  Ici de neige. Givre ice cream à sucer lentement.  Délice de saison, l’intégration des glaciations.   Retour dans cette coquille blanche, ce calcaire premier. Les oiseaux reviennent à  l’œuf.

On me retient  peut- être avec des sentiments  légers en silhouette, des mirages sonores qui éclatent par ci par là. Un appel jeté à ma faim pour qu’elle picore  et qui ne sera que ce qu’il peut  être. Un son  un leurre, histoire de saler le chemin avec des miettes.

Hymne sans cesse, tirage de la joie, partout. Des exaltations  gravées à la lumière positive. Être heureux à tout prix, bien sûr. Dépolir le noir, le rendre opaque, juste opaque, et être moins aveugle.

Un temps de symptômes.  On m’attrape par mes maux, m’écale toujours. On cherche sous mes pelures la peau de la leur couleur. On ne me trouve pas.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article