Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

jour 1

traversé  Saint Claude- comment va-t-il celui-là-  puis Montréal de la Cluse.  mes petits dieux font la route...manque Venise qui est plus haut et dont il faudrait bien que je m'avise de ses rigoles de terre et de ses jardins labourés.

La route tombe. falaises serpents sinus ...je surfe à même l'ivresse

 

vieille bâtisse et   inscription étrange : les régiments du génie....probable que  c'est militaire mais j'ai le poing bête et l'esprit tout autant

(ainsi soient-ils! si j'osais...)

 

-Paray le Monial;  maison de sable,  l'abbaye, pur soleil d'une pierre étendue sur la plage de Dieu. Beauté d'un immense château d'offices qui oublierait de se défaire..


voûte tressée  comme le serait de la belle allemande de l'accorte et propre allemande...si blonde église!!.

la ville est calme personne n'empoisonne les airs.

une rivière coule là   comme la raie au milieu d'une tête de madone

tout semble construire un oratoire pour  un plain- chant de ciel

je pousse l'espérance jusqu'à imaginer que ce sera un simple courant d'air   des fantômes de nacre et de très vieilles mers.

qui prie-t-on ici? je ne sais.  il y a pas loin  la maison des apparitions.elle porte le nom de ma mère alors vais-je m'agenouiller dans mon passé?  je n'ai pas pris rendez-vous avec elle et l'idée de la voir surgir dans mon  voyage me fait un vieux  froid.

 

et maintenant ce château....aristocrate en diable. je suppose que les propriétaires en sont. ils toisent gentiment ma valise de prolo et mon sac de chez Migros, du tout venant mouillé ..sous la pluie depuis midi.

 

le poème attend  son heure. c'est pas la sienne ..maintenant je vais laver mes péchés de laideur sous le brûlant de la douche

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article