Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

jour 2

 

 

je le fais ce chemin, je déroule mes métaphores, je les mets dans mes labours de route. je voudrais tant te connaître. tant parvenir ...à force de mots à ouvrir l'horizon.ils sont tous là, étendus sous mes roues. beauté fabuleuse et paysages épineux  je tente mes impossibles qui tous se révèlent friables. je peux tellement plus que je ne crois. je déroule ces montagnes humides, ces brouillards ces sapins serrés dans des lacets intérieurs. je crève de trouille de me perdre, de me crever dans le noir d'une route sans personne. mais non.  je poursuis je continue, je vois des villes flanquées dans des montagnes avec des serres de gerfaut, je vois des cascades et des mots partout partout qui me disent que tu existes. les plus beaux: Gare de l'utopie avec une flèche direction ma tête ou mon coeur.

 

 

 

.après la douceur d'une nuit froide,-. le duvet en a pris pour ses plumes-. étape mouillée .. me voici à aurillac le frigo de la France. je prends mes métaphores au sérieux.mais un soleil neuf et j'ai enfin  chaud.  j'ai cherché mon gîte  trouvé un endroit glauque avec une femme acariâtre ...partie sans demander mon reste. pas envie de me mortifier de cette voix revêche. j'aurais besoin de l'instant poème celui qui bague ma main et mon cou.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article