Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

je, ce sujet aux cent phrases

le blog journal extime ...tout y passe. du meilleur au pire. cent fois le je s'y tourne et retourne se mirant se détruisant.

 

petit courriel bref et pourtant empli de cette question qui remet tout en questions...qui sommes-nous pour tant parler de nous? qu'y suis-je pour tant dire-médire de moi? l'écrivain -autrefois- tenait son journal, faisait ses anamnèses au jour le jour, un crayon à la main et moleskine en poche. maintenant, on bloggue....! on croit d'ailleurs mettre quelque chose à la vue du monde mais ils sont rares les visiteurs, les yeux qui fouillent.

en une année et demie les journées où il y eut 8-10 regards sur le mien  se comptent sur les doigts  c'est donc que le monde est petit très petit!  je parle le confidentiel tout en croyant me tenir sur l'estrade des grands discours au monde. relativisons! 

maintes tentatives de lien,  de croisement, de métissage ne semblent intéresser personne. -probable d'ailleurs qu'il n'y ait pas de quoi intéresser auquel cas il vaudrait mieux me taire soit-

 

mais dans le doute de n'être pas si nul-le, on croit que les écrits s'enrichissent des engrais de l'autre, qu'il y a une certaine fertilité à fréquenter l'exogène et que somme toute la poésie y gagne ou gagnerait  ...au moins en fraternité.

 

en réalité cette pléthore d'écrivains ou d'artistes  que le Web nous découvre, rend son propre territoire friable, son unicité fragile..on espère sortir peut-être du lot et moins on s'acoquine ou fraternise plus on s'imagine être unique en son genre et sa grandeur ... il n'y a déjà pas de place dans les maisons d'éditions; alors allons-nous nous mettre en péril d'être noyé par l'immensité, l'océan des artistes? non.  alors on se barricade, on s'occupe de soi, on se monte en épingle on construit sa légende...

 

je songe au temps des groupes des artistes par famille. des cercles poétiques ou de musiciens par exemple! de là sont nés des courants forts et marquants dans le monde de l'art.  ceux-ci ont émergé de l'émulation de groupe..

maintenant l'art se répète en boucle.

 

bon je retourne à mes lauriers ha!ha!

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article