Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

insomnie

 

 

 

la nuit des tisanes limailles râpe l'insomnie par brassées de moulin

rouet d'eaux cuites dans les veines bleues

le sang ne fait qu'un tour

la nuit  son oreiller d'ouates noires  et mes cheveux dedans

sa manière légère alors de marcher sur le ciel

ou même avec

puisque tout se confond et que je perds même l'ombre

la nuit où il se peut que l'on meure de savoir trop bien fermer les yeux

verrous du coeur

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article