Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

il est temps

passé le cap d'un bouquet. couleurs passées. la table est mise de dentelles sèches. tempête silencieuse

qu'une chiquenaude déglingue et désarme. nudité de l'écorce, hampe lépreuse piquée d'un soleil en

haillons. il fait un froid d'épines. rien ne reste  que nos dents, collier de rages et de maux, accrocs au

monde. lit de pétales, de veines dures et ce craquement émietté de nos mains pour dresser un hasard, un

charnier éphémère. je sculpte comme je m'ennuie, dans les squames des fleurs. on m'a dit qu'elles

priaient et je suis un blasphème, une laideur éclose une laideur morte. il est temps.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article