Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

froid jusqu'aux oiseaux

j’ai froid jusqu’aux oiseaux de n’avoir aucun mot d’amour à  dire

de les mettre en cage  à siffler du silence

collection grand hiver avec escarpins dégriffés

j’ai froid jusqu’entre les herbes, les graviers, les  entraves

de marcher à reculons de tout

d’étreindre  à m’étouffer de moi

de vaquer en aveugle

de peler du soleil dans des micas luisants

froid  des retours de l’ombre sur la lame des brûlures

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article