Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

dissection

 

rouges ambres. terres et murs à la coque 

dévorer ses craquelures

aborder à l'aveugle un ensemble vide

comme s'embrassent des anneaux sans rêve

avec les cristallins opaques des nuits polaires

et leurs îles oblongues où s'effilent les alizés

cette érosion à l'éolienne des mondes solitaires

 

rouges ambres. enduits de sable et leurs inclusions d'insectes,

des encres bourdonnées sur image

trempées douloureuses

l' approche à distance de cils

de l'infini microcosme me charge d'angoisses de ne pas savoir

là où je suis

au centre même de ce que je ne peux atteindre

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article