Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

dévaloir

 

 

qu'importe ce qu'il y a à vendre

j'ai soldé mes poèmes dans le trou du dimanche

disparus glouglou dans la fouille ordinaire

il ne m'aimait pas

fallait que je l'avale

fallait que je l'avale

 

mettre  la clef sous la langue

me finir dans un cafard qui tangue

c'est toute une affaire que de se prendre les pieds dans la poésie

il y a toujours un coeur qui tombe

et des cheveux d'indifférence

de la dent de lait tourné

et l'érythème poisseux de vivre

il ne m'aimait pas

fallait bien que j'y songe que j'y rêve que j'illumine

d'éclats rubis

cette illusion glissant dans les rivières-

 

dévaler la pente

jusqu'au ciel de pacotille

et noyer ces méduses

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article