Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

Bruxelles 10

mettre les oreilles dans ces petites bouches des anges. musique maestro.

un vent de climatiseur souffle sur mon monde . il fait un temps estival et je frissonne dans ce courant d'air imposé. ce sont des arabesques écrites hors saison, un dévaloir froid qui porte le rhume et les éternuements.  déjà l'âme était coulante mais voici que le corps s'y met dans cette canicule passagère, celle que l'on va mettre sous verre avec une étiquette."temps chaud de l'été 2012 - trois jours".  je déplace mon set de table d'un coin à l'autre du bistro; je cherche la zone tempérée de ce petit endroit, histoire d'utiliser mes bras à d'autres travaux que ceux de me réchauffer. me nourrir par exemple.. rien n'y fait. et par dessus cet ensemble moderne, encore ce ronron permanent , ce moteur de ventilo, qui donne un charme épatant à Chopin.  piano ma non solo...drums neufs, beatchopin

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article