Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

bourrelée de souffle

 

noir-blanc.jpg

 

 

tropique d'amour sur la pointe du jour

tes paupières se livrent et c'est moi qui vois

tous les feux de la fièvre

ces chenilles de sang cheminant

sur une peau fendue de ciel

jusqu'à ce temps de nuit quand tu crées le demain

jusqu'à ces bourrelets de souffle

s'appuyant sur mon coeur

presse intime à couler des poèmes

des racines profondes

emberlificotées de sève

au centre de l'humus

nous tiennent comme des nuages

sur un arbre de vie

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article