Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

antiphonaire

empreinte ng

toile pâle  d'une joue d'hiver
ce dépôt de baiser
saupoudrage d'un pollen tendre et poison
laisse sur ma parole une griffe et son bourrelet de salive

mon chant d'office à l'heure des soins
fait buée sur l'emprise

le lien que j'ai au cou semble laisse d'un autre monde

peut-être est-il mort depuis ma vie
cet être que je piste sur la sente de l'intime
et tout n'est désormais qu'indice
signe
trace
posés sur mon hasard et ma quête
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article