Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

^^^

 

nuit_blanche3.jpg

 

 

 

 

on s'en fout que ne servent à  rien

tes mains ta peau ton tremblement de cuisses

 la nuit quand tu cherches

et perds toujours

ta version de l'amour en braille

translation balbutiée de passions fosses

 

on s'en fout de ces désirs 

dans leur prêt- à- jeter

de ce qui ploie

des cheveux périmés

du soufle à quatre mains

attaché dans le dos

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article