Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poematique expiraTOIre

14 bis( to me to me)

je pourrais faire un truc top romantique -las j'en ai le privilège désarmant- depuis que je suis  capable d'écrire et de parler surtout, j'ai le don, le don d'arroser le sentiment amoureux avec des arrosoirs vert laurier. on pourrait me demander de sortir mon grand classeur  de lettres tout format pour des déclarations de flammes des alarmes incendies pourquoi pas si le coeur vous enbrûle. c'est le 14 et quand vous postez votre dernier tweet juste après la lessive et avant l'aspi, que vous avez défini la gueule de l'emploi ménager, que le temps est juste avant la prochaine rame de rides et le dernier convoi funèbre, cette fin de journée est aussi folichonne que si je m'imaginais héroïne de la dernière version de Quand passent les cigognes.(mon père adorait ce film -le seul qu'il a dû vraiment voir à mon avis, et ça ça ne vous rajeunit pas une femme sans enrichir son chirurgien esthétique)

mais franchement il est tard, et l'amour n'est même pas sur la liste des commissions de demain.je prends le cachet blanc des baisers mentholés, je roule ma couverture, -faut bien serrer  pour se garder un peu de circonstance- et ferme à l'aiguille le trou que j'ai, comme un accroc de vie qui ne cesse de se faire rapiécer

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article